Decreto n.º 23/2000, de 14 de Setembro de 2000

 
TRECHO GRÁTIS

Decreto n.º 23/2000 de 14 de Setembro A Convenção Europeia de Segurança Social, de que Portugal é Parte Contratante, aplica-se a segurados nacionais das Partes Contratantes.

Contudo, o Protocolo à Convenção Europeia de Segurança Social, aberto à assinatura dos Estados membros do Conselho da Europa em Estrasburgo em 11 de Maio de 1994, prevê o alargamento do seu âmbito de aplicação pessoal, no sentido de abranger segurados dos regimes de segurança social das Partes Contratantes independentemente da sua nacionalidade. Esta extensão admite, todavia, nos termos do artigo 3.º do referido Protocolo, que qualquer Estado membro, no momento da assinatura, ratificação, aceitação ou aprovação, declare que os artigos 8.º ou 11.º, ou ambos, da Convenção só sejam aplicáveis a segurados nacionais.

Assim, nos termos da alínea c) do n.º 1 do artigo 197.º da Constituição, o Governo decreta o seguinte: Artigo único 1 - É aprovado o Protocolo à Convenção Europeia de Segurança Social, aberto à assinatura dos Estados membros do Conselho da Europa em Estrasburgo em 11 de Maio de 1994, cujas versões autênticas nas línguas francesa e inglesa e tradução em língua portuguesa seguem em anexo ao presente decreto, do qual são parte integrante.

2 - Nos termos do artigo 3.º do Protocolo à Convenção Europeia de Segurança Social, a República Portuguesa declara que aplica unicamente o artigo 8.º e o artigo 11.º da Convenção Europeia de Segurança Social às pessoas previstas no artigo 4.º desta Convenção, não considerando as alterações estabelecidas no artigo 2.º do mesmo Protocolo.

Visto e aprovado em Conselho de Ministros de 15 de Junho de 2000. - António Manuel de Oliveira Guterres - Jaime José Matos da Gama - Eduardo Luís Barreto Ferro Rodrigues.

Assinado em 23 de Agosto de 2000.

Publique-se.

O Presidente da República, JORGE SAMPAIO.

Referendado em 1 de Setembro de 2000.

O Primeiro-Ministro, António Manuel de Oliveira Guterres.

PROTOCOLE À LA CONVENTION EUROPÉENNE DE SÉCURITÉ SOCIALE Strasbourg, 11-V-1994 Les Etats membres du Conseil de l'Europe, signataires du présent Protocole à la Convention européenne de Sécurité Sociale, signée à Paris le 14 décembre 1972 (ci-après dénommée 'la Convention'), considérant qu'il convient d'amender certaines dispositions de la Convention en vue d'élargir son champ d'application personnel, sont convenus de ce qui suit: Article 1 1 - Dans les relations entre les Parties contractantes à la Convention qui sont liées par le présent Protocole, les dispositions prévues à l'article 2 ci-dessous remplacent les dispositions correspondantes de la Convention.

2 - Dans les relations entre les Parties contractantes à la Convention qui ne sont pas Parties au présent Protocole et les Parties au présent Protocole, la Convention reste applicable dans sa teneur initiale.

Article 2 L'article 4 de la Convention est libellé comme suit: '1 - Sont admis à bénéficier des dispositions de la présente Convention: a) Toutes les personnes qui sont ou ont été soumises à la législation de l'une ou de plusieurs des Parties contractantes, ainsi que les membres de leur famille et leurs survivants; b) Sans préjudice des dispositions du paragraphe 4 de l'article 2, les fonctionnnaires et le personnel qui, selon la législation de la Partie contractante en cause, leur est assimilé, dans la mesure où ils sont soumis à une législation de cette Partie à laquelle la Convention est applicable.

2 - Nonobstant les dispositions de l'alinéa b) du paragraphe précédent, ne bénéficient pas de la présente Convention les catégories de personnes - autres que les membres du personnel de service des missions diplomatiques ou postes consulaires et les domestiques privés au service d'agents de ces missions ou postes - pour lesquelles la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques et la Convention de Vienne sur les relations consulaires prévoient l'exemption des dispositions de sécurité sociale qui sont en vigueur dans l'Etat accréditaire ou dans l'Etat de résidence selon le cas.' Article 3 1 - Tout Etat membre du Conseil de l'Europe peut, lors de la signature du présent Protocole ou lors de sa ratification, de son acceptation ou de son approbation, déclarer appliquer l'article 8 ou l'article 11 ou les deux articles de la Convention aux seules personnes couvertes par l'article 4 de la Convention sans tenir compte de l'amendement prévu par l'article 2 du présent Protocole.

2 - Toute Partie ayant eu recours à la déclaration prévue par le paragraphe précédent pourra y renoncer à tout moment par une notification au Secrétaire Général du Conseil de l'Europe.

Article 4 Les dispositions de l'article 74 de la Convention s'appliquent, mutatis mutandis, dans le cadre du présent Protocole.

Article 5 1 - Le présent Protocole est ouvert à la signature des Etats membres du Conseil de l'Europe...

Para continuar a ler

PEÇA SUA AVALIAÇÃO